Quelles sont les différences entre l’infogérance et l’externalisation ?

Au sein d’une entreprise, afin de mieux se focaliser sur ses principales activités, elle fait souvent appel à une entité externe pour réaliser les tâches secondaires et non stratégiques. C’est le système de l’externalisation qui peut toucher plusieurs domaines dont le secrétariat, le marketing, la gestion comptable et même l’informatique. L’infogérance, en fonctionnant sous un même principe, quant à elle, consiste en une externalisation de la gestion de tout l’ensemble ou une partie du système d’information. Bien que nuancés par quelques points les deux termes se complètent.

L’externalisation : inéluctable stratégie de fonctionnement en entreprise

L’externalisation consiste, pour une société, à déléguer une partie de ses tâches à d’autres structures ou prestataires sous un contrat de sous-traitance. Ces opérations, jugées non stratégiques, mais inhérentes au bon fonctionnement de l’entreprise sont souvent afférentes à la production telle que la logistique, communication, comptabilité, maintenance, informatique. Ce système est souvent nécessaire pour gagner plus de temps et d’énergie et se concentrer un peu plus sur le cœur de métier de l’entreprise. Nombreuses sont actuellement les sociétés qui font appel à ce pratique, tout à la fois allégeant et contribuant à la minimisation des coûts. Par exemple, la gestion des salaires sous-traitée par un cabinet comptable ; le parc informatique confié à un prestataire autonome spécialisé en la matière dont l’infogérance. Il en est de même de la politique de franchisage qui est une externalisation du développement commercial.

L’infogérance : une gestion externalisée du système d’information

L’infogérance comme étant une externalisation informatique permet à une société de confier à une entité externe une partie ou toutes les tâches se relatant à ce domaine qui ont été réalisées auparavant en interne. Ainsi, peuvent être sous-traitées la gestion, l’exploitation ainsi que la sécurisation de l’ensemble du système informatique. Plus précisément, le prestataire est mandaté pour gérer les informations stratégiques, la bonne sécurité informatique, et même le parc des ordinateurs avec les logiciels manipulés. Tant pour une infogérance partielle que totale, il s’agit ici d’une prise en main des informations vitales de la société en question.

Infogérance et externalisation : les profits tirés des expériences

Il est à préciser que l’infogérance est une démarche issue de l’externalisationEn termes d’avantages, les deux systèmes ont presque les mêmes objectifs. Ce système d’outsourcing a permis aux entreprises de concentrer son propre personnel sur son cœur de métier. Le gain de temps, de souplesse et de flexibilité sont assurés. Du point de vue comptabilité, il y aura moins de flux de trésorerie. En faisant appel un prestataire spécialisé, les services offerts donneront accès à des nouvelles compétences dont l’accroissement de la compétitivité et de la production.

Qu’est ce que l’internet quantique sécurisé ?
Gestion de l’informatique au boulot : les gestes éco-responsables high-tech