RGPD : définition et présentation

Le sujet de la confidentialité des données est largement discuté aujourd’hui. Avec le nouveau règlement initié par l’Union européenne, il est important de comprendre exactement la définition RGPD, ou règlement général sur la protection des données.

La définition RGPD

La définition RGPD ou le règlement général sur la protection des données : c’est la nouvelle réglementation de l’UE visant à protéger la confidentialité des données des consommateurs. Le RGPD s’applique à toutes les organisations de l’UE qui traitent des données personnelles, quelle que soit leur nationalité, et couvre de multiples activités et aspects, y compris la collecte, le traitement, la transmission, le stockage, la sécurité et les droits des personnes concernées. Il est applicable dans tous les États membres de l’Union européenne à compter du 25 mai 2018. Depuis son entrée en vigueur, il a remplacé toutes les réglementations nationales existantes. Par exemple, en France, la directive sur la protection des données en 1995  ne s’applique plus, pas plus que la loi organique 15/1999 en Espagne.

À qui s’applique le RGPD ?

Le RGPD s’applique à tous les organisations qui traitent les informations personnelles des citoyens européens qu’ils soient situés dans ou en dehors de l’Union Européenne. Si votre organisation offre des biens ou des services à des clients ou des entreprises dans l’UE provenant de citoyens de l’UE, vous devez disposer de politiques et de procédures détaillant les rôles et responsabilités ainsi que la manière dont les données sont protégées. Il convient de noter que les « données personnelles » devraient inclure le nom d’une personne, le logement ou un pseudo, les adresses IP et les identifiants de cookies.

L’impact du RGPD sur l’engagement client

Les conditions d’obtention du consentement sont plus strictes en vertu des exigences du RGPD, car l’individu doit avoir le droit de retirer son consentement à tout moment et il existe une présomption que le consentement ne sera valable que si des consentements séparés sont obtenus pour différentes activités de traitement. Cela signifie que vous devez être en mesure de prouver que l’individu a accepté une certaine action. Il n’est pas permis d’assumer ou d’ajouter une clause de non-responsabilité, et fournir une option de retrait n’est pas suffisant. Tout cela a changé beaucoup de choses pour les entreprises, comme la façon dont les équipes commerciales prospectent ou la façon dont les activités marketing sont gérées. Les entreprises ont dû revoir les processus commerciaux, les applications et les formulaires pour se conformer à la définition RGPD et ses règles.

Qu’est ce qu’une donnée personnelle dans le domaine du web ?
Qu’est ce que le droit au déréférencement ?